• chercher

DE | IT

Photo: divers

Martin Hoegger

J'ai rencontré le Mouvement des Focolari à Iassi (Roumanie) dans le cadre d'une consultation du COE sur la spiritualité, en 1994. Lors d'une présentation de la spiritualité de ce mouvement, j'ai été frappé par une grande proximité entre l'expérience de la lectio divina vécue dans l'Ecole de la Parole en Suisse romande, que j'avais la charge de présenter, et la démarche de la Parole de Vie vécue par le mouvement.

Puis je suis entré en contact avec la communauté des Focolari de Genève et j'ai découvert un mouvement aux larges horizons, dont le maître mot est dialogue. Dialogue entre les Eglises, entre mouvements, entre religions. Dialogue  avec la culture, avec l'économie, la politique, l'art. Bref, dialogue avec tous les domaines de l'activité humaine.

Que m'apporte la Parole de Vie ? Tout d'abord, elle me donne de vivre une lectio divina sur un mois et me rappelle l'importance de garder la Parole à l'esprit, de la mémoriser, de la "ruminer", comme on dit.

En tant que pasteur, elle m'est une inspiration pour la prédication, pour l'accompagnement spirituel et pour la prière personnelle. Souvent dans mes visites ou dans mes entretiens, je prends la Parole de vie comme sujet de méditation. Et les lumières que l'autre m'apporte me sont très précieuses.

Chaque Parole de Vie me centre sur l'essentiel : l'amour de Dieu pour nous et l'invitation à lui répondre en faisant sa volonté; être proche de nos frères et sœurs et chercher à vivre le commandement nouveau; découvrir que Jésus a vécu la Parole de Dieu en restant dans l'amour jusqu'au bout : la souffrance de son abandon éclaire toute douleur ; chaque Parole de Vie veut nous unir les uns aux autres en Dieu; par sa Parole,  Jésus ressuscité reste au milieu de nous, dans son Esprit et construit son Eglise.

J'ai découvert aussi une manière de me relier à Marie, comme celle qui n'a fait que méditer et vivre la Parole de Dieu. Pour Marie, la parole est comme son vêtement. La Parole de Vie m'a donné aussi d'approfondir le sens de la cène. Comme Jésus est présent dans chaque morceau de pain dans l'eucharistie, il se donne à travers chacune de ses Paroles afin de susciter la communion les uns avec les autres en Lui.

En paroisse je vis avec bonheur un groupe oecuménique où la Parole de vie est partagée. Pour qu'elle porte du fruit, il ne suffit pas de chercher à la comprendre, ni même de la vivre personnellement, il est nécessaire aussi de partager avec d'autres nos expériences. Et j'ai découvert que cette manière de faire suscite des liens très fraternels entre membres de communautés différentes.

En dehors de ce groupe oecuménique, des groupes de partage et de prière utilisaient la Parole de Vie pour nourrir leur rencontre. Cela suscitait un climat spirituel de communion dans toute la paroisse.

Je l'ai utilisée une fois par mois dans la catéchèse, en l'adaptant pour les enfants et les jeunes. La partager régulièrement aussi avec les catéchistes suscite un esprit d'unité dans le cadre du groupe des responsables.

Dans une des paroisses où j’ai exercé mon ministère, la Parole de Vie était mise en musique par un jeune compositeur et chantée dans le cadre des cultes et dans d'autres groupes. Chaque mois une nouvelle Parole était apprise ainsi par cœur par le chant. Et chanter, c'est prier deux fois! Nous vivions un peu ce à quoi l'apôtre Paul appelle les chrétiens: "Que la Parole du Christ habite parmi vous dans toute sa richesse" (Col. 3,15)

La Parole de Vie m'enracine encore plus profondément dans ma tradition de l'Eglise réformée pour qui la lecture de la Bible joue un rôle si important.

Enfin la Parole de Vie m'a mis en contact avec des personnes de beaucoup d'Eglises, en Suisse et dans le monde. J'ai pu rencontrer des personnes qui la vivent venant du monde entier. Un des moments les plus forts a été ma participation à des congrès du Mouvement des Focolari où j'ai connu des frères et sœurs de toutes les familles ecclésiales venant d'une centaine de pays. C'est une manière très concrète de vivre l'Eglise universelle, à travers la Parole de Dieu, qui est commune à tous les chrétiens. La Parole de Vie ! Voici un point très important de cette spiritualité qui suscite la communion. Il me semble que là où j'ai pu la semer, des germes de renouveau sont apparus.

Ils en font aussi partie…

Noemi Ganarin

Étudiante

J'en suis, car je crois que nous pouvons transformer le monde.

Franz Wyrsch

Retraité, ancien chef de gare

J'en suis, car je crois en l'amour infini de Dieu.